Savoir Rouler à Vélo – Mettre en place un projet SRAV

Le Savoir Rouler à Vélo (SRAV) est un dispositif mis en place par le gouvernement français en 2019. Objectif : accompagner les enfants de 6 à 11 ans dans l’apprentissage du vélo en toute sécurité. D’ici 2027, les enfants devront savoir faire du vélo sur la voie publique.

SRAV collectivités

Le SRAV s’adresse particulièrement aux enfants des cycles 3 des écoles primaires (CM1 et CM2). Il peut être mis en place au sein des écoles primaires ou dans lors des activités périscolaires.

Grâce à leur savoir-faire et leur professionnalisme, les clubs FFC peuvent vous accompagner dans sa mise en place.  

Les bienfaits du SRAV et de la pratique du vélo pour une collectivité  

Attractivité, sécurité, citoyenneté, santé, urbanisme, cohésion sociale

La pratique du vélo dynamise le développement de la mobilité en ville. Elle permet de désenclaver les zones rurales isolées. Elle revitalise les quartiers. Cette approche est un véritable atout pour la mise en valeur d’une région. Elle promeut le territoire. Elle est en harmonie avec les aspirations contemporaines de la société, notamment la sensibilisation à l’empreinte écologique et le désir de préserver sa santé. 

  • Permettre aux enfants d’une région de se déplacer à vélo renforce le rôle de la communauté en tant que soutien pour les apprentissages essentiels. Ce dispositif est mis en place en collaboration avec des éducateurs territoriaux spécialisés en activités physiques et sportives, tant dans le contexte scolaire que péri et extrascolaire. 

Promouvoir le SRAV au sein de sa région revient à façonner le citoyen de demain :  

  • l’inciter à assumer sa sécurité et celle d’autrui lors de ses trajets ;  
  • l’autonomiser en lui permettant de se déplacer seul et économiquement ;   
  • l’engager en tant qu’acteur du passage vers l’écologie et le développement durable.  

Le vélo facilite également les interactions sociales et les rencontres. 

Utiliser le vélo pour les trajets quotidiens constitue un moyen efficace pour combattre la sédentarité. L’intégration du SRAV dès les premières années de vie favorise une culture cycliste précoce, offrant ainsi un moyen simple et performant de préserver la santé. Cette approche engage la collectivité dans la protection et le maintien du bien-être de ses habitants en promouvant une pratique régulière d’activité physique pour tous. 

S’impliquer dans la création d’infrastructures vélo sécurisées, incluant des aménagements adaptés à proximité des points vitaux tels que les écoles, constitue un geste significatif. De telles évolutions dans l’urbanisme reflètent l’engagement citoyen en faveur d’une transition écologique responsable. Cela contribue à une reconnaissance pleine et entière du vélo comme mode de déplacement vertueux.

Le vélo offre une option économique et rapide pour se déplacer (offre de vélos en libre accès, organisation de foires aux vélos).

Intégrer le SRAV dans les régions favorise l’égalité des opportunités en permettant à chacun, des jeunes aux moins jeunes, de bénéficier des activités locales (événements culturels, sports). C’est une manière de garantir un accès équitable à la mobilité et aux possibilités de divertissement qu’offre un territoire. 

La mise en place du SRAV par les collectivités

Définition du SRAV

Le SRAV, initié par le gouvernement le 17 avril 2019, vise à guider les enfants vers une maîtrise sécurisée du vélo. Avant leur entrée au collège, les enfants âgés de 6 à 11 ans suivent une formation de 10 heures. Cette formation les habilite à utiliser le vélo en toute autonomie, dans des situations de circulation réelle. 

Grâce au SRAV, les enfants peuvent : 

  • gagner en indépendance à vélo
  • intégrer une activité sportive quotidienne ; 
  • adopter un mode de déplacement écologique et économique. 

La formation se décline en 3 étapes progressives : 

  • acquisition des bases du pédalage ; 
  • apprentissage de la circulation ; 
  • pratique du vélo en conditions variées. 

Le SRAV se compose de 3 blocs : 

  • Bloc 1 – Savoir pédaler. 
  • Bloc 2 – Savoir circuler. 
  • Bloc 3 – Savoir rouler à Vélo. 

Les intervenants du SRAV

Les intervenants du SRAV sont : 

  • les professeurs des écoles de l’école élémentaire ; 
  • les éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives ; 
  • les animateurs d’accueils collectifs de mineurs compétents ; 
  • les éducateurs sportifs professionnels titulaires d’une carte professionnelle d’éducateur 
    sportif (qualifications généralistes ou vélo) ; 
  • les bénévoles compétents intervenants au titre d’une des structures partenaires du SRAV. 

Les professionnels des clubs FFC vous accompagnent dans votre démarche. N’hésitez pas à vous rapprocher du club de votre commune pour mettre le SRAV en place.

Les sources de financements

Les collectivités peuvent aller chercher plusieurs sources de financement pour monter des projets Savoir Rouler à Vélo. Parmi ceux-ci, le programme Génération Vélo permet aux collectivités de bénéficier d’un financement à hauteur de 50% de l’intervention réalisée par un club de la FFC

La logistique de mise en œuvre

La mise en œuvre du SRAV ne demande pas forcément de gros investissements. Il est possible d’utiliser les espèces de pratiques et installations déjà existantes. Pour les blocs 1 et 2 des aménagements sur des espaces existants peuvent être pensé et le bloc 3 utilise directement la route.  

  • La Fédération Française de Cyclisme innove et vous propose des solutions comme le Parc Mobi’Ludique pour pérenniser votre offre d’apprentissage du vélo.

Pour tous renseignements sur la construction de ces équipements envoyer votre demande à equipements@ffc.fr .
La FFC vous accompagne dans votre projet SRAV. Envoyer toutes vos demandes à jeunesse@ffc.fr